Analyse d’un système de mesure – DOQS HE-Arc Suisse

Formation Analyse d’un système de mesure dans le cadre de HE-Arc:

Dans l’industrie, le système de mesure est le premier domaine à devoir être qualifié. “Qualifié” permet d’être capable de prendre une décision en prenant en considération le résultat de la mesure entouré de son incertitude. Si par exemple un résultat est de 51.21mm et que l’incertitude du système de mesure est de ±0.02, et bien nous pouvons conclure que le résultat sera compris entre 51.19 et 51.23mm. J’ai été témoin de discussions sur 0.01mm de différence sur 2 campagnes de tests car ce 0.01mm peut mener par exemple à l’achat d’un nouveau moule qui coûte 100.000CHF. Dans le cas où l’incertitude de mesure est supérieure à 0.01, il ne faut pas discuter car les 2 résultats sont supposés identiques.

La qualification d’un système de mesure est donc très importante et pourtant trop rarement prise en considération car on a dans les mains des instruments venant de marques réputées avec certificats de calibration. La qualification d’un système de mesure prend certes en considération le certificat de calibration de l’instrument mais également le mesurande, l’opérateur, la méthode, l’instruction et l’environnement. C’est l’ensemble de ces caractéristiques qui permet de connaître l’incertitude de mesure.

La formation, généralement donnée dans votre entreprise, dure 2 jours espacés de 2 semaines afin de vous permettre de faire quelques manipulations. Cette formation vous permet de faire intervenir 9 paramètres dont les 2 les plus connus sont la reproductibilité et la répétabilité (le gage r&R). Nous vous transférons tous nos formulaires Excel (ANOVA) et nous nous entrainons également sur Minitab.
À la fin de cette formation vous obtenez un certificat.

La formation est donnée par Frank Paris, Senior consultant en Organisation Industrielle, APQP, 6 Sigma et EFQM.

Ingénieur Qualiticien/Statisticien, formé durant 3 années par Michel Vigier (seul non américain à avoir reçu le prix de l’ASQ en option automobile), Docteur en mécanique et détenteur d’un MBA en Ressource Humain, Finance, Stratégie et Marketing, Frank a plus de 30 années d’expériences, 15 pour l’application des techniques Lean 6S, et 15 comme consultant. Il a réorganisé plusieurs entreprises comme CEO et occupé́ des postes de direction en Recherche, Production, Logistique, Qualité́ et Industrialisation dans l’Horlogerie, la Connectique et l’Aérospatiale.

Contactez directement le formateur: 00 41 7878 10 704, frank.paris@doqs.ch

Plan d’expériences – DOQS HE-Arc Suisse

Formation de 3 jours sur les “plans d’expériences” dans le cadre de HE-Arc:

La formation “plan d’expériences” est l’une des plus reconnues dans la panoplie des outils qualité. Elle permet à un groupe d’experts métier d’acquérir l’autonomie dans la recherche de la solution la plus performante pour un processus compliqué.

Plutôt que que de suivre son “bon sens” en ne faisant varier qu’un facteur à la fois, un bon plan d’expériences, dit “orthogonal” fait varier plusieurs facteurs simultanément. Cela permet de faire l’analyse sur des moyennes et de profiter des avantages de la loi normale réduite. Ainsi nous réalisons moins d’expérience pour de meilleurs résultats.

La formation “plan d’expériences” dure 3 jours espacés de 1-2 semaines afin de vous permettre de faire des exercices sur vos données réelles. Durant la formation je vous fais bénéficier de mes 30 années d’expérience dans le 6sigma et l’optimisation des processus. La formation se fait avec beaucoup d’exercices afin que les participants puissent pratiquer et acquérir de bons réflexes.
À la fin de cette formation vous obtenez un certificat.

La formation est donnée par Frank Paris, Senior consultant en Organisation Industrielle, APQP, 6 Sigma et EFQM.

Ingénieur Qualiticien/Statisticien, formé durant 3 années par Michel Vigier (seul non américain à avoir reçu le prix de l’ASQ en option automobile), Docteur en mécanique et détenteur d’un MBA en Ressource Humain, Finance, Stratégie et Marketing, Frank a plus de 30 années d’expériences, 15 pour l’application des techniques Lean 6S, et 15 comme consultant. Il a réorganisé plusieurs entreprises comme CEO et occupé́ des postes de direction en Recherche, Production, Logistique, Qualité́ et Industrialisation dans l’Horlogerie, la Connectique et l’Aérospatiale.

Contactez directement le formateur: 00 41 7878 10 704, frank.paris@doqs.ch

APQP-PPAP par Frank Paris, Neuchâtel, Switzerland

Conférence donnée à l’EPHJ 2019 le 19 Juin
APQP-PPAP : Une industrialisation avec les fournisseurs
La caractéristique fondamentale d’APQP-PPAP est son langage simple et compréhensible par tous. Ce qui est capital dans l’industrialisation c’est la participation active des fournisseurs et pour faciliter le travail APQP-PPAP trace la voie avec des outils que nous connaissons: cahier des charges, AMDEC, MSA, SPC,…. L’intérêt est que ces outils réalisés avec Excel sont interconnectés, la sortie du 1er est l’entrée du 2ème alors les colonnes se remplissent automatiquement et nous gagnons beaucoup de temps. Demandez la conférence en format PDF.

Ensemble nous sommes plus forts; frank.paris@doqs.ch

DOQS Audit, Conseil, Formation Sàrl
Moulin 26
2022 Bevaix/Neuchâtel
Suisse

Tél: 00 41 78 781 07 04
Fax: 00 41 32 846 11 92

info@doqs.ch
ben.tibo@doqs.ch
maria.paris@doqs.ch
keiji.fujii@doqs.ch
frank.paris@doqs.ch

Benjamin Tibo; Programmeur Asprova; Suisse Romande, Neuchâtel

ben.tibo@doqs.ch

Business analyst au sein d’un Big 4 pendant 8 ans, j’ai réalisé et mis en place des procédures d’optimisation de processus internes.

J’ ai également fait des implémentations de solutions IT (mobilité internationale) pour des multinationales basées en Suisse.

Planification de production automatique avec la technologie APS, Frank Paris, DOQS, Suisse Romande

En 2013 DOQS abandonne le Lean manuel avec Kanban et passe au Lean avec planification automatique. À l’heure où le Lean manuel bat son plein, où la production est avant toute chose la « ligne de production », arriver avec un « chef d’orchestre » programmé dans un bureau, qui simule et dicte les meilleures séquences d’opérations sur une plateforme de machines est un immense défi, presque culturel. Oui la planification automatique sur un réseau de machines est plus agile, Oui la rentabilité est meilleure, mais sommes-nous prêts à fusionner le monde virtuel avec le monde réel.

L’usine intelligente ou « Smart Factory » repose essentiellement sur la planification automatique appelée « Système Cyber Physique » (SCP). Un SCP fait preuve d’agilité et d’auto adaptabilité en réagissant en fonction de l’analyse de contraintes clés. Par exemple lorsqu’une commande urgente entre, elle est insérée dans le processus d’ordonnancement en fonction des contraintes existantes : y-a-t-il de la matière première, les outillages sont-ils disponibles, le personnel avec les compétences requises est-il disponible, les machines requises sont-elles disponibles, quels ordres déjà planifiés peuvent être déplacés sans impacter le taux de service de 100%, quel est l’impact sur mes COGS et sur EBITDA, l’organisation va-t-elle gagner ou perdre de l’argent en répondant à cette demande urgente.

Pour synchroniser toute la chaîne de valeur, pour l’automobile, pour l’horlogerie, pour les hôpitaux, pour …..

La planification automatique place les opérations de production pour chacun de vos ordres, pour le bien des clients, du personnel et des actionnaires.

La planification automatique vous permet d’anticiper plutôt que de réagir.

La planification automatique ordonnance vos ordres sur l’horizon du portefeuille.

La planification automatique ordonnance les ordres sur une année entière pour définir le meilleur scénario et investir là où il faut, quand il le faut pour répondre à votre stratégie.

L’amélioration continue numérique

L’accès à l’amélioration continue numérique est une opportunité fantastique. Votre planification automatique fonctionne déjà et vous commencez à l’améliorer en approfondissant chacune de vos contraintes. Par exemple vous ajoutez la disponibilité des petits outillages, vous placez automatiquement les maintenances machines en périodes creuses, vous adapter vos horaires pour être davantage productif, vous simuler l’achat d’une nouvelle machine, vous ajoutez une règle pour que la portière gauche de la voiture démarre dans la même seconde que la portière droite afin de réduire votre buffer à l’assemblage.

Un département R&D hors pairs

Nous sommes un peu seul contre tous, très frileuses sur l’investissement avec des conséquences un peu brumeuses notamment concernant le marché de l’emploi, les organisations peinent à se lancer.

Toutefois notre moral est excellent, nous avons déjà vendu 2 licences pour fabriquer des composants de moteur turbo en France et en Hongrie. Également nous avons vendu 3 prototypes, dans l’horlogerie, la fabrique d’outillages et les hôpitaux. Nous avons un support sans faille de la société « Asprova » qui développe sans relâche son logiciel en collaborant étroitement avec des entreprises comme Toyota, Foxconn, Sony. « Asprova » a 53% des parts de marché au Japon et déjà plus de 2300 clients dans le monde.

Ci-dessous notre dernière réalisation dans un hôpital Suisse Romand. Les personnes qui préparent les instruments pour les nombreuses salles d’opérations peuvent suivre la stérilisation et s’assurer que les bons instruments arrivent aux bons moments. Idem pour le personnel de la stérilisation qui travaille en flux synchronisé entre les opérations chirurgicales, le stock et les fournisseurs externes, tout cela est entièrement automatique

I4.0 Dr Frank Paris Switzerland DOQS.ch

Avec un peu de retard, en restant pragmatique la Suisse Romande commence à se mettre sur la voie d’I4.0. Probablement que nous n’avions pas réaliser l’ampleur de cette vague, quelle sera son impact sur la main d’œuvre avec un investissement qui n’est pas anodin. Globalement de plus en plus d’industries découvrent qu’I4.0 ne peut être mis en route sans un APS (Advanced Planning System). Tout le monde parle de “Smart Factories”, d’usines “zéro papier” mais la plupart sont très loin de cet idéal. Dans la réalité d’aujourd’hui la grande majorité fait sa planification de production à la main et sur Excel. Beaucoup n’ont pas encore réalisé combien est important la planification et l’ordonnancement de production pour leur efficience globale. L’APS est le cerveau de l’entreprise, il synchronise tous les autres organes. Si le cerveau a une défaillance cela peut générer d’énormes gaspillages, invisibles aux yeux des planificateurs sur Excel.

La partie “adéquation monde virtuel avec monde réel” d’I4.0 pourra être opérationnel “simplement” en suivant 5 étapes. Le problème est que 3 de ces étapes sont virtuelles et que nous en Suisse, tant que l’on ne fait pas “du copeau” on ne travaille pas, il y a là un changement de paradigme.

Les 5 étapes sont :

  1. Expliciter nos stratégies
  2. Numériser nos contraintes (nouveau)
  3. Développer une solution virtuelle alignée avec nos stratégies (nouveau)
  4. Déployer la solution virtuelle (numérique) dans l’opérationnel
  5. Commencer l’amélioration continue numérique en réduisant nos contraintes (nouveau)

3 des 5 opérations sont nouvelles, donc prudence!
Numériser nos contraintes: ces données sont la matière première de nos succès futurs ainsi de leur qualité dépend l’efficacité de l’ensemble.
Développer une solution virtuelle alignée avec nos stratégies: très peu de logiciels permettent de développer une solution virtuelle, seul l’APS permet de faire ça, il nous faut alors choisir le bon.
Commencer l’amélioration continue numérique en réduisant nos contraintes du pt 2: la difficulté est dans les 2 points précédents. L’amélioration continue numérique se fait en travaillant sur les contraintes numérisées et en exécutant une resynchronisation qui prend quelques secondes. Très rapidement nous nous réjouissons de constater des améliorations.

3 exemples :
1. L’étape virtuelle permet la simulation avec laquelle nous avons pu mettre en évidence un gain de productivité de 14% et une monté du taux de service à 100%, simplement en simulant le travail en 2 équipes. Ceci a été vérifier en production.

2. Toujours avec la simulation nous avons pu lancer un prototype au meilleur moment afin de diminuer l’impact sur les commandes existantes.

3. Différents scénarios de productions ont mis en évidence que le taux de service s’améliore nettement si les machines à dégraisser tournent au bon moment plutôt qu’uniquement lorsqu’elles sont pleines de paniers.  

Pour parler de votre démarche I4.0 venez à notre rencontre à EPHJ EPMT SMT, nous vous invitons à passer au stand #E121.

Le Management du changement avec EFQM, Frank Paris, DOQS

Que va vous apporter EFQM ?
Indéniablement EFQM c’est le management du changement vers le meilleur, ceci en toute sécurité. Il y a 4 résultats : Activité, Personnel, client et Collectivité.

Quels seront les principaux changements ?

  1. Des stratégies définies, communiquées et appliquées par périodes de 2-5 ans.
  2. Un leadership clair basé sur des croyances propres et des valeurs fortes, ce leadership se met en place par la communication et des comportements spécifiques, le comité de direction donne l’exemple. C’est le “Ciment” du management.
  3. Un tableau de bord et une déclinaison d’indicateurs du conseil d’administration aux ateliers ou bureaux. Il se construit en déclinant les stratégies (quoi) en tactiques (comment) sur tous les niveaux. C’est le “Châssis” de votre organisation.
  4. Un benchmark ; Face à une préoccupation, on doit se poser les 3 questions suivantes : Qui l’a déjà rencontré ? Quelle solution a été mise en place ? quels ont été les obstacles ?

Qu’est ce qui est “Suffisant et Nécessaire” pour EFQM ?
Le conseil d’administration ou le comité de direction a compris EFQM, il agit en Leader EFQM et a toujours une longueur d’avance sur le reste du personnel.

Comment comprendre EFQM ?
EFQM organise de nombreuses visites “bonnes pratiques” dans des organisations avec des scores hauts, voir l’image en pied de page. Profitez de ces visites et posez vos questions.
Procurez-vous le fascicule EFQM de 33 pages, si possible la version originale en anglais et ne vous en séparer jamais ! c’est à la source que l’eau est la meilleure.

Quels sont les outils EFQM ?
EFQM ne préconise aucun outil, c’est votre choix.
En Suisse Romande pour la partie faîtière nous utilisons “Hoshin Kanri”, c’est la synthèse du comité de direction, une sorte “d’étoile du Nord” qui lie stratégies-tactiques-cibles. Elle tient sur un format A3, ici est la difficulté, on doit prioriser. En fait c’est ce format A3 qui est présenté à l’étage en dessous en disant : voilà c’est ça qu’on veut ! Hiérarchique ? pas vraiment et en général l’étage en dessous a enfin “une direction et un sens” Clairs, Concrets, Concis sur un format A3, pas dans un classeur fédéral.
Les autres outils sont davantage connus, il s’agit du Kaizen, du Lean-Office, du 6 Sigma, du Lean-Numérique pour les industriels, …

Pourquoi EFQM ?
Toutes les organisations publiques ou privées font faces à de nouveaux challenges. La pression croissante de la compétitivité mondiale, chaque jour avec moins de ressource, fait que nous devons travailler ensemble afin d’assurer un futur prospère. EFQM transforme votre vision en actions concrètes dans les ateliers. Il devient nécessaire d’expliciter la vision, la stratégie, la tactique, les valeurs, les projets, … afin que tout le monde tire à la même corde avec une excellente compréhension des objectifs. EFQM n’est pas un concept brumeux, c’est un recueil rationalisé des méthodologies suivies par les organisations les plus compétitives au monde, EFQM est remis à jour en permanence, EFQM représente la réalité maintenant, EFQM est très opérationnel.

Existe-t-il des formations ?
Oui il y en a 4, elles sont listées dans l’ordre d’apprentissage, elles sont en Français avec un support en Français et permettent d’avoir un certificat EFQM. Deux d’entre elles ont été traduites par nos soins.

1) Formation EFQM, “Piloter sur le chemin de l’excellence”. Le titre anglais est “Leading your excellence journey”
Cette nouvelle formation EFQM d’une journée est destinée aux personnes qui désirent promouvoir, piloter et également être un support du développement EFQM. L’objectif est d’assurer que les améliorations soient de réels bénéfices et qu’elles renforcent la pérennité de l’organisation.
1) Les leaders utilisent les attentes des parties prenantes pour définir le futur
2) Les leaders utilisent l’auto évaluation pour définir l’état actuel
3) Les leaders développent des stratégies pour atteindre ou dépasser les attentes des parties prenantes
4) Les leaders priorisent les améliorations et les conduisent aux succès
5) Les leaders s’assurent que les bénéfices liées aux changements atteignent ou dépassent les attentes des parties prenantes
Lien sur la fiche produit EFQM, “Piloter sur le chemin de l’excellence”

2) Formation EFQM, “Construire le chemin qui mène à l’excellence”. Le titre anglais est “Shaping your excellence journey”
Cette nouvelle formation EFQM de 2 jours s’adresse aux personnes qui désirent connaître les pratiques de managements des organisations performantes comme BMW ou Coca Cola. Elle permet de comprendre comment ces sociétés planifient, priorisent et s’améliorent au quotidien. Cette formation donnée en français vous permet d’avoir le certificat EFQM. Il n’y a pas de prérequis. L’agenda est le suivant:
1) L’excellence c’est quoi
2) Comprendre les attentes des parties prenantes
3) Auto évaluation et apprentissage
4) Priorisation de vos améliorations
5) Le management de vos améliorations
6) Management de projet simple et efficace
7) Le rôle de leadership
8) Les gains avec le modèle EFQM et son système d’évaluation
Lien sur la fiche produit EFQM, “Construire le chemin qui mène à l’excellence”

3) Formation EFQM, “Assesseur Interne”. Le titre anglais est “Internal Assessor Training”
Cette nouvelle formation EFQM de 3 jours s’adresse aux sociétés qui sont en déploiement EFQM. Elle se déroule en interne sur la base des données de votre organisation. Cette formation est structurée de la façon suivante:
1) Comment réunir les informations et les données pour comprendre votre situation actuelle
2) Quelles sont les meilleures options pour réaliser une auto évaluation pertinente avec une grande valeur ajoutée
3) Le modèle EFQM, en particulier les 9 critères et le système de mesure de votre performance
4) Comment prioriser les opportunités et prendre des actions
5) Comment déployer vos projets d’amélioration
Lien sur la fiche produit EFQM (Formation d’Assesseur Interne – IAT)

4) Formation EFQM, “Assesseur Externe”. Le titre anglais est “EFQM Assessor Training”
Cette nouvelle formation EFQM de 2 jours s’adresse aux personnes qui désirent être assesseur EFQM. Elle se donne en collaboration avec le partenaire Suisse EFQM “Esprix”.
Cette formation vous permet d’acquérir les outils essentiels à une évaluation EFQM.
Avec cette formation vous saurez:
1) Comprendre les approches d’une évaluation interne et d’une évaluation externe
2) Saurez expliciter clairement la valeur ajoutée en analysant la performance avec modèle EFQM et le RADAR
3) Travailler en équipe avec les autres assesseurs dans l’environnement particulier lié à l’évaluation
Lien sur la fiche produit EFQM (Formation d’Assesseur Externe – EAT)

Maria et Frank Paris, tous les 2 “EFQM Licensed Trainer” et “Licensed Adviser” avec plus de 30 ans d’expérience dans des organisations privées, familiales et publiques. Toutes les organisations accompagnées ont reçu 4 étoiles.
#EFQM #Performance #Agile #DOQS

Valeurs et stratégies

Les valeurs et la stratégie de l’organisation,

Une excellente organisation se doit de répondre avec agilité à un environnement de plus en plus Complexe, Incertain, Volatile et Ambigüe.
La meilleure réponse passe par une synchronisation des actions avec des réalisations mises en oeuvre avec le bon comportement. Chacun de nous avance avec ses valeurs propres, ses principes, chacun a un plan d’action ; Une excellente organisation avance de la même façon et on devine qu’ici c’est plus compliqué, en fait dès que nous sommes 2. Si les systèmes de management de la performance “imposent” des valeurs et des stratégies, c’est bien mais dans la majorité des cas elles sont débrayées du terrain et ne participent ainsi pas à la performance.

Les stratégies se déclinent en tactiques et leurs bras de leviers sont quotidiennement mesurés par des indicateurs de pilotage, ainsi l’intérimaire arrivé la veille devrait savoir que son travail participe à une tactique, pour une stratégie. L’arborescence des indicateurs se construit pour répondre aux causes à la racine des stratégies. La connaissance de cette structure permet de répondre rapidement à un changement externe soit en pondérant soit en changeant l’indicateur.

La déclinaison et le suivi de ces indicateurs est nécessaire mais pas suffisant.
C’est là que les valeurs entrent en jeux, comme “ciment”. Dans la majorité des cas les valeurs se trouvent sur internet, elles sont généralement du style Respect, Professionnalisme, Écoute client, …. et elles conviennent pour vendre de la lessive, des montres et des locomotives. Est-ce suffisant pour que le personnel s’y retrouve ! Les valeurs sont l’ADN de l’organisation et nous vous conseillons d’y adjoindre des exemples relatifs à votre expérience “dans cette situation nous avons agi comme ceci, conformément à une de nos valeurs fondamentale,….”. Une fois ce travail fait, il est nécessaire de communiquer comme par exemple sur votre site internet, dans votre réception, dans les locaux communs et surtout dans les salles Kaizen et n’oublions pas le comportement exemplaire de la hiérarchie!

Ci-dessous comme exemple les 5 valeurs du Lean Management:
Nos décisions : Nous allons à la source pour trouver des faits, pour prendre des décisions correctes, pour construire un consensus et pour atteindre nos buts dans le meilleur délai.
Notre travail d’équipe : Nous stimulons la croissance de notre personnel et de nos professionnels, partageons les opportunités de développement et maximisons la performance que celle-ci soit personnel ou pour une équipe.
Notre Kaizen: Nous améliorons nos opérations de façon continue, avec toujours un pilotage dans le sens de l’innovation et de l’évolution.
Notre Vision : Nous développons une vision à long terme, nous embrassons les challenges avec courage et créativité pour réaliser nos rêves.
Notre respect pour les personnes : Nous respectons les personnes et nous croyons que le succès en affaire est généré par les efforts individuels et un bon travail d’équipe.”

Dr. Frank Paris
00 41 7878 10 704
frank.paris@doqs.ch

#Lean, #EFQM, #Lean-numérique, #DOQS, #EasyOrdo

Formation Master Black Belt, DOQS, Frank Paris, Switzerland

La formation Master Black Belt est un upgrade au certificat Black Belt. La durée est de cinq jours de formation et d’un jour d’examen. Elle est réservée aux Black Belts certifié(e)s qui désirent étendre leurs connaissances en stat. et ouvrir leurs champs d’application. Les stat. se font avec Minitab 18. Les candidat(e)s qui réussissent auront le certificat MBB de DOQS.

Jour 1 :
Révision sur DMAIC niveau BB avec approfondissement sur:

  • Gage r&R croisés non destructifs et destructifs, gage r&R emboîtés,
  • ANOVA/ MANOVA
  • Plan d’expérience simple dans l’atelier

Jour 2 :

  • Plan d’expérience avec Tagushi
  • Tests non paramétriques
  • Robustesse des tests d’hypothèses

Jour 3 :
Le lien entre la stratégie et votre projets est le prérequis à votre réussite. Comment cadrer un tableau de bord et maîtriser la mobilisation de toutes les parties prenantes?

  • Préoccupations
  • Déploiement stratégique
  • Hoshin
  • Les templates les plus efficaces developpés durant les 20 dernières années

Jour 4 :
Dans tous les projets Lean, un moment vous êtes bloqué(e)s par le produit existant, le modifier n’est pas toujours facile. Il est préférable de bien comprendre l’industrialisation pour faire juste, si possible du premier coup.
APQP coté client

  • Besoins client
  • Analyse fonctionnelle
  • Cahier des charges fonctionnel
  • AMDEC fonctionnelle
  • Plan conceptuel

Jour 5 :
APQP coté processus

  • Plan opérationnel de détail
  • Cartographie du processus
  • AMDEC Processus
  • Plan de contrôle du processus
  • Analyse du système de mesure
  • Maîtrise Statistique des Procédés

Exam :
L’examen couvre le niveau BB et les 5 jours de formation MBB.
Le support de formation vous servira de référentiel.
Pour plus d’information, contactez : frank.paris@doqs.ch

EFQM formations certifiantes en langue Française

Formation IAT (Internal Assessor Training)

EFQM c’est le management de la performance spécifique à votre organisation et non transposable. Cette formation s’adresse au niveau C et à votre encadrement.

Le modèle EFQM traite des pratiques utilisées dans les organisations les plus performantes au monde. Il vous apportera la cohérence entre vos stratégies, vos tactiques, votre tableau de bord, vos approches et la valeur ajoutée de chaque personne.

Avec EFQM IAT vous travaillerez sur votre performance, dans votre organisation en prenant en considération vos compétences actuelles et futures:

1) Comment réunir les informations et les données pour comprendre votre situation actuelle,

2) Quelles sont les meilleures options pour réaliser votre évaluation avec une grande valeur ajoutée,

3) Le modèle EFQM, en particulier les 9 critères et le système de mesure de votre performance,

4) Comment clarifier votre positionnement et construire une organisation performante,

5) Comment déployer vos projets,

6) Comment mesurer la distance à la cible.

Nous sommes “EFQM-License Advisers” et “EFQM-License Trainers”, nous intervenons dans la majorité des projets EFQM et nous avons + 30 ans d’expérience dans le management de la performance.

TABLEAU de BORD

Le tableau de bord est une étape nécessaire et presque suffisante au bon développement de votre organisation. Depuis 7 ans nous avons développé 17 tableaux de bord lors de projets Lean, lors de projets EFQM et même maintenant lors de projet ISO9001:2015. Les secteurs d’activité concernaient : Clinique, Mécanique, Défense, Outillage, Horlogerie, Foods, École, Transport, Machine. L’augmentation du chiffre d’affaire par personne est en moyenne de 11%, une bonne part lui est due !
Le tableau de bord est impératif! il permet de relier vos stratégies au quotidien opérationnel, c’est également lui qui pilote les descriptions de poste et soutient le management participatif.
D’où viennent les 11%? Ajouté aux problèmes d’alignement, il y a toujours une zone floue dans la description de poste car elle ne peut pas tout contenir. Lorsque la personne est seule elle prend des décisions alignées avec les objectifs du tableau de bord. C’est ce meilleur alignement de valeur ajoutée qui est la base de la performance, moins de pertes au feu.
Pour le tableau de bord nous sommes passionnés, presque fanatiques de HOSHIN. HOSHIN a été développé par la société Bridgestone lorsque Deming a ajouté le chapitre “Planification Stratégique” à son prix d’excellence. HOSHIN est par exemple à la base du redressement spectaculaire de la société HP.
HOSHIN c’est 6 formats A3 qui relient stratégies, projets tactiques, indicateurs de sortie (lagging indicators), indicateurs de pilotage (leading indicators), responsabilités, temps, analyse de cohérence, …
Développer un tableau de bord peut vous prendre 6 mois, notre record est de 5 jours consécutifs pour comprendre les préoccupations, analyser les stratégies, analyser les tactiques et développer un tableau de bord utilisé quotidiennement dans l’opérationnel.
Développez votre tableau de bord, votre personnel le mérite bien!
Frank

R&D => DFSS, DFLSS, APQP-PPAP, QBD

Autant le 6 Sigma avec DMAIC est une approche reconnue au niveau mondial pour la résolution de problème autant la méthodologie R&D est diversifiée, pleine d’acronymes comme DFSS, DFLSS, QBD, APQP-PPAP, etc…. Lorsque l’on analyse toutes ces méthodologies on se rend vite compte que certains outils reviennent très souvent.

Afin de comprendre la méthodologie R&D il est nécessaire de sortir de la simplification extrême enseignée aux néophytes qui sont “voix du client” et “voix du processus” et de présenter la R&D comme étant 4 domaines successifs :

Une fois ces 4 domaines définis la condition nécessaire est que votre organisation n’oublie pas un domaine ! ensuite en choisissant les outils par domaine vous créez votre propre standard de développement. Et puis avancez à votre rythme, vous êtes déjà sur la bonne piste.

Quel standard choisir ? Évidemment le standard va de quelques outils simples et une multitude d’enchaînements et cela dépend très clairement de votre activité et de vos compétiteurs. Quoiqu’il en soit notre recommandation est déjà de définir un standard, il vous permettra de gagner du temps, en effet les seniors le peaufineront au fil du temps et les juniors auront l’ordre de le suivre.

DFSS, un développement sans bactérie

Le design produit est la « matière première » de votre succès et également de votre rentabilité future.

Depuis 1992 nous déployons du Lean et dans chaque cas les progrès ont été stoppés à cause du design du produit. Également il n’est pas facile de faire évoluer un design pour des raisons liés au service après-vente et également aux investissements parfois lourds déjà engagés.

De deux sociétés concurrentes, celles qui génèrera davantage de gains pour ses actionnaires et également pour ses investissements sera celle qui aura le meilleur design produit et cette tendance va encore s’accélérer dans le futur. Combien de temps prendra cette « vérification », rarement moins de 5 ans, le moins que l’on puisse dire est que le retour sur investissement du DFSS, même si évident n’est pas facile à quantifier.

Lorsque vous développer des produits avec des fournisseurs, la solution la plus efficace à ce jour est celle développée par Ford et Chrysler : APQP (Advanced Product Quality Planning). Sa particularité est le départ le plus simultané possible du développement produit et du développement processus comme montré sur l’illustration ci-dessous.

Les 5 phases regroupent 55 outils mais avant de plonger dedans il est important de dire que la partie culturelle est très important. Par exemple la séquence de développement est imposée, les outils sont à une place et une seule et les droits d’accès sont régulés. Apparemment rigide cette culture du développement est très efficace, par exemple l’AMDEC est référencée et mise à jour régulièrement, on recherche en permanence le savoir de façon exhaustive. Le problème du DFSS est donc un problème avant tout humain car quid du fournisseur chez qui on a investi depuis de nombreuses années et qui veut à tout prix garder une partie de son savoir. Des 55 outils que propose la méthode ceux qui sont nécessaires est presque suffisants sont les 6 suivants : 1) QFD, 2) S-AMDEC, 3) Flow chart, 4) P-AMEDEC, 5) Capa et 6) SPC.

Vous avez accès à des informations sur notre prestation quotidienne en DFSS à la page suivante.

Certificats Green Belt et Black Belt, la différence; Frank Paris, Suisse Romande.

Après avoir constaté que des green et black belts avaient de petits soucis d’intégration, nous avons restructuré notre formation avec davantage de présence en atelier. Cette nouvelle structure a donné d’excellents résultats en 2017.
Elle est la suivante :
1) Nos formations ne se donnent qu’en intra dans votre environnement avec vos clients, votre personnel, votre problème, votre processus et vos données.
2) DOQS s’engage sur les cibles, le fait de suivre une personne très expérimentée permet de beaucoup mieux apprendre.
3) Comme nous nous engageons sur les cibles nous ne formons que 3, exceptionnellement 4 personnes, généralement très expérimentées et peu formées aux techniques statistiques.
4) La moitié de la formation est données dans vos ateliers, principalement le gage r&R et les plans d’expérience.

Rappelons également la différence entre green et black car cette question revient très souvent :
Après une formation green belt la personne sera efficace dans son environnement.
Les raisons sont les suivantes :
1) Elle connaît déjà très bien le produit, la culture d’entreprise et le processus.
2) Elle aura une bonne base de la méthodologie Lean 6 sigma.

Après une formation black belt la personne sera efficace ceci quel que soit l’environnement.
Les raisons sont les suivantes :
1) L’analyse du contexte est poussée.
2) La communication dans différentes cultures est analysée.
3) La panoplie d’outils Lean 6 Sigma est beaucoup plus complète.

Une autre question revient souvent, c’est celle des prérequis à la formation :
En règle générale les personnes très expérimentées qui n’ont pas eu la chance d’avoir une formation sur les techniques statistiques obtiennent les meilleurs résultats lors de projets dans l’entreprise.
Les personnes qui ont fait des études scientifiques suivent apparemment plus facilement la formation, mais il y a parfois des problèmes d’intégration pour les projets suivants. Rappelons que c’est ensemble que l’on assure la pérennité de l’entreprise.
En résumé, il n’y a pas de prérequis, les candidats sont acceptés après un entretien.

Enseignant : Frank Paris
Lean Master, MBB trainer, EFQM licensed adviser/trainer
« La performance c’est Y=f(x) » Frank
ASPROVA partner (Lean numérique pour I4.0)
Alma mater :
Ingénieur UTC (F) Qualité et performance dans les organisations
MSc Cranfield (UK) Material sciences
PhD EPFL Material sciences
MBA (UK) Stratégie-EH-Marketing-Finance (AACSB-AMBA-EQUIS)
J’ai étudié les statistiques à l’UTC avec le professeur Michel Vigier. J’ai +30 ans d’expérience dont 15 de consulting avec 4 ans au Battelle Memorial Institute. J’enseigne le TOC- Lean-6S à l’UNIL.
J’ai passé 15 ans dans les entreprises au niveau-C, respectivement chez TAG-Heuer, Universo et LEMO.

Formation Green Belt
Formation Black Belt
Inscrivez vous sur ma chaîne YouTube et regardez mes vidéos sur le « Management de la performance »

EFQM, formations en Français avec certificats EFQM, Suisse Romande

Toutes les organisations publiques ou privées font faces à de nouveaux challenges. La pression croissante de la compétitivité mondiale, chaque jour avec moins de ressource, fait que nous devons travailler ensemble afin d’assurer un futur prospère. EFQM transforme votre vision en actions concrètes dans les ateliers. Il devient nécessaire d’expliciter la vision, la stratégie, la tactique, les valeurs, les projets, … afin que tout le monde tire à la même corde avec une excellente compréhension des objectifs. EFQM n’est pas un concept brumeux, c’est un recueil rationalisé des méthodologies suivies par les organisations les plus compétitives au monde, EFQM est remis à jour en permanence, EFQM représente la réalité maintenant, EFQM est très opérationnel.
Les formations sont données par Maria et Frank Paris tous les 2 “EFQM Licensed Trainer” et “Licensed Adviser” avec plus de 30 ans d’expérience dans des organisations privées, familiales et publiques.
Pour plus d’informations contactez nous au 00 41 7878 10 704

Ces 4 formations sont listées dans l’ordre d’apprentissage, elles sont toutes données en Français avec un support en Français et vous permettent d’avoir le certificat EFQM.

1) Formation EFQM, “Construire le chemin qui mène à l’excellence”. Le titre anglais est “Shaping your excellence journey”
Cette nouvelle formation EFQM de 2 jours s’adresse aux personnes qui désirent connaître les pratiques de managements des organisations performantes comme BMW ou Coca Cola. Elle permet de comprendre comment ces sociétés planifient, priorisent et s’améliorent au quotidien. Cette formation donnée en français vous permet d’avoir le certificat EFQM. Il n’y a pas de prérequis. L’agenda est le suivant:
1) L’excellence c’est quoi
2) Comprendre les attentes des parties prenantes
3) Auto évaluation et apprentissage
4) Priorisation de vos améliorations
5) Le management de vos améliorations
6) Management de projet simple et efficace
7) Le rôle de leadership
8) Les gains avec le modèle EFQM et son système d’évaluation
Lien sur la fiche produit EFQM, “Construire le chemin qui mène à l’excellence”

2) Formation EFQM, “Piloter sur le chemin de l’excellence”. Le titre anglais est “Leading your excellence journey”
Cette nouvelle formation EFQM d’une journée est destinée aux personnes qui désirent promouvoir, piloter et également être un support du développement EFQM. L’objectif est d’assurer que les améliorations soient de réels bénéfices et qu’elles renforcent la pérennité de l’organisation.
1) Les leaders utilisent les attentes des parties prenantes pour définir le futur
2) Les leaders utilisent l’auto évaluation pour définir l’état actuel
3) Les leaders développent des stratégies pour atteindre ou dépasser les attentes des parties prenantes
4) Les leaders priorisent les améliorations et les conduisent aux succès
5) Les leaders s’assurent que les bénéfices liées aux changements atteignent ou dépassent les attentes des parties prenantes
Lien sur la fiche produit EFQM, “Piloter sur le chemin de l’excellence”

3) Formation EFQM, “Assesseur Interne”. Le titre anglais est “Internal Assessor Training”
Cette nouvelle formation EFQM de 3 jours s’adresse aux sociétés qui sont en déploiement EFQM. Elle se déroule en interne sur la base des données de votre organisation. Cette formation est structurée de la façon suivante:
1) Comment réunir les informations et les données pour comprendre votre situation actuelle
2) Quelles sont les meilleures options pour réaliser une auto évaluation pertinente avec une grande valeur ajoutée
3) Le modèle EFQM, en particulier les 9 critères et le système de mesure de votre performance
4) Comment prioriser les opportunités et prendre des actions
5) Comment déployer vos projets d’amélioration
Lien sur la fiche produit EFQM (Formation d’Assesseur Interne – IAT)

4) Formation EFQM, “Assesseur Externe”. Le titre anglais est “EFQM Assessor Training”
Cette nouvelle formation EFQM de 2 jours s’adresse aux personnes qui désirent être assesseur EFQM. Elle se donne en collaboration avec le partenaire Suisse EFQM “Esprix”.
Cette formation vous permet d’acquérir les outils essentiels à une évaluation EFQM.
Avec cette formation vous saurez:
1) Comprendre les approches d’une évaluation interne et d’une évaluation externe
2) Saurez expliciter clairement la valeur ajoutée en analysant la performance avec modèle EFQM et le RADAR
3) travailler en équipe avec les autres assesseurs dans l’environnement particulier lié à l’évaluation
Lien sur la fiche produit EFQM (Formation d’Assesseur Externe – IAT)

Certificat Lean 6 Sigma Green Belt, Suisse Romande

Depuis des années vous buttez sur le même problème! C’est le signe que vous devriez faire un projet 6 Sigma pour le résoudre. Un projet 6 Sigma dure entre 3 et 4 mois.

La méthodologie 6 Sigma repose sur les données qu’ils vous faut méticuleusement sélectionner et apprendre à mesurer. Le 6 Sigma n’est pas difficile mais il faut appliquer la méthode DMAIC avec rigueur et dans tous les cas les causes du problème sont explicitées et la solution trouvée. Le 6 Sigma est un complément extrêmement utile au Lean raison pour laquelle notre formation lui est totalement dédiée, que ce soit pour le choix des problèmes ou pour le choix des indicateurs.

Notre formation se fait dans votre entreprise, avec vos outils et bien-sûr vos données. elle a du succès auprès des personnes qui ont une très grosse expérience terrain et qui veulent progresser sur les outils statistiques de résolution de problème. Nous formons de 1 à 3 personnes sur une durée de 10 jours, la moitié en salle pour l’acquisition des outils théoriques et le reste dans les ateliers pour la mise en pratique, principalement pour le gage r&R et les plans d’expériences. Notre responsabilité conjointe est que les projets aient le succès attendu.

La formation est donnée par Frank Paris, ingénieur statisticien et Lean Master depuis 1992, avec 30 ans d’expérience industrielle de la multinationale à la petite entreprise. Frank donne la formation sur le Toc-Lean-6 Sigma à l’Unil depuis 2013.

Ci-dessous le lien qui vous amène sur la fiche produit.

88-0078GreenBelt

 

Accompagnement Lean de votre vision aux actions concrètes dans vos ateliers. Frank Paris, Suisse Romande, Lean 6sigma EFQM.

Vous désirez améliorer votre performance, alors réduisez vos gaspillages ! De nombreuses méthodes sont disponibles mais là plus connue et aboutie est la méthode Lean. C’est simple comme concept mais pas nécessairement facile à mettre en œuvre. Le concept est de diminuer doucement la quantité de pièces en cours de fabrication dans vos ateliers, cela fait apparaître des problèmes que nous devons résoudre avant de poursuivre. L’avantage de cette méthode est que les problèmes ainsi priorisés et solutionnés améliorent directement la satisfaction de vos clients et vos marges.

Pour votre démarrage nous recommandons de commencer par un chantier Lean sur un flux de votre usine, cela vous permettra de mettre en évidence les gains aux yeux de tout le monde et ainsi de faire germer la culture Lean auprès de chaque collaborateur.

Pour chaque « pivotement » nous partons de votre vision, puis nous élaborons une stratégie propre à la réduction des gaspillages. Pour répondre à cette stratégie nous déployons la méthode selon les 5 principes et les 6 clauses ci-dessous. Depuis 1992 nous aidons les organisations Suisses et Européennes à améliorer leurs compétitivités, demandez-nous des références.

Inscrivez vous sur notre chaîne YouTube et regardez nos vidéos sur le “Management de la performance”

Lean numérique pour la partie I4.0: Big Data, système de Production Cyber Physique. Frank Paris, DOQS, Neuchâtel, Suisse Romande

Cet article montre le rôle capital des encours de production dans la maîtrise des délais, la vidéo est basée sur un exemple de Eli. Goldratt dans son livre “Le but”. Ce sujet est traité dans mon cours ToC-Lean-6Sigma donné à l’Uni de Lausanne depuis 2013.

Taichii Ohno a mis 40 ans pour développer son concept, il s’est heurté au concept de Sloan: 1) Fabrication sur stock, 2) Comptabilité analytique et 3)Make or buy. Le système Kanban a été développé dans le but de maîtriser les encours et ainsi augmenter le respect de la date ciblée. La méthodologie Kanban est bien connue, on en diminue progressivement le nombre, les délais se raccourcissent et les problèmes priorisés sont réglés avec du Kaizen DMAIC. Le Kanban nécessite une infrastructure dans l’atelier (panneau Kanban, transfert des étiquettes pour l’autorisation de produire, etc…) et il est nettement plus facile lorsque les machines sont dédiées au produit et alignées pour faire des lignes de production. Il est nettement plus facile lorsque les débits sont constants et qu’ils correspondent à la demande des clients, etc…

Le synchroniseur digital existe depuis les années 2000, il est utilisé pour produire sur une plateforme avec des métiers ou sur des lignes et en plus il gère très bien les petites tailles de lots et un très grand nombre d’articles. C’est une sorte de chef d’orchestre qui supervise toutes vos activités en reproduisant ~100% de la réalité. Il n’a pas besoin d’une infrastructure dans vos ateliers, il gère vos encours, les diminue comme avec Kanban et les modifications sont instantanées. Il permet de simuler vos améliorations et également de choisir parmi les scénarios de productions, ceux qui vous intéressent le plus en fonction des délais et d’EBITDA. Les gains sont démontrés chaque jour chez nos 2500 clients qui utilisent le synchroniseur numérique Asprova.

Cependant il y a un “hic”, c’est le blocage “psychologique” qui dit qu’il est impossible de mettre sur spec toutes les contraintes que le chef d’atelier gère au quotidien. Ce blocage de la vision fait que le Lean numérique, souvent n’est pas envisagé, “chez nous c’est complètement impossible…”. Heureusement Elon Musk et sa conduite autonome démontre chaque jour que quelque chose infiniment plus compliqué est réalisable. Pourquoi le status quo alors que les entreprises ultra compétitives avancent à grand pas en révisant quotidiennement leurs spec avec du Kaizen et du 6 sigma? j’installe Asprova chez vous en 6 mois, c’est le moteur digital du Lean.

Inscrivez vous sur ma chaîne YouTube et regardez mes vidéos sur le “Management de la performance”

Synchronisation digitale Industrie 4.0, Lean digital, Production agile, Frank Paris, Audit Formation Conseil, Neuchâtel, Suisse Romande

L’ère digitale est présente aujourd’hui en 3 mois nous digitalisons votre production. Particulièrement intéressante pour une organisation par métier avec des petites tailles de lots et une grande variabilité de la demande, cette solution est également plus efficace pour une ligne de production.

La synchronisation digitale est particulièrement intéressante lorsque la variabilité de la demande est grande, le nombre d’articles est grand et qu’il n’est pas facile d’associer des machines à des familles de produits pour faire des lignes de production. Les ERP ne connaissent pas les temps de départ des opérations de gamme (capacité infinie) => des articles arrivent plus tôt, d’autres trop tard et ceci a un impact catastrophique sur le taux de service client. Le synchroniseur digital lui connaît les temps de départ des opérations tout en maîtrisant les encours. Vous gagnez en taux de service et en agilité ceci quelque soit l’organisation: par métiers ou par lignes. Regardez la vidéo. Asprova c’est le nom du synchroniseur, N°1 au Japon il est installé chez Foxconn, Toyota, Bosch. Par exemple Sony synchronise 100.000 opérations et 17 secondes. Nous le connaissons très très bien car nous l’avons traduit de l’Anglais au Français. Asprova est rapidement installé, 3 mois est le temps nécessaire mais nous comptons 6 mois pour prendre en considération les agendas de chacun… Le retour sur investissement est de 12 mois, souvent beaucoup plus rapide. Par exemple seulement 1/2 personne à l’ordonnancement pour une usine de 300 personnes.

ISO9001:2015, Frank Paris, Suisse Romande, Neuchâtel, Audit Formation Conseil, ISO EFQM Lean 6Sigma

La nouvelle version de la norme ISO9001 :2015 apporte un changement significatif sur le fond. Maintenant nous sommes intégrés au management de l’entreprise ainsi toutes la valeurs ajoutée (approches, processus, tâches, actions) doit converger vers les objectifs stratégiques issus des préoccupations liées au succès et à la pérennité.

Les changements majeurs concernent les 3 points suivants :

  • Le rôle du top management => alignement du QMS sur la stratégie
  • Le management du risque => définir les points où ce qui est acceptable devient inacceptable
  • La mesure de la performance => focalisé sur les cibles stratégiques

Ces 3 changements se répercutent dans la presque totalité des 10 clauses, bien les traiter est un gage de réussite. ISO9001:2015 est davantage focalisé sur les processus que sur les procédures et les instructions.

Pour assurer un passage efficace qui améliorera votre avantage compétitif les 3 étapes suivantes sont recommandées :

1ère étape : Alignement de votre QMS sur la stratégie (Clauses 4, 5 et 6)

  • Réalisation de workshops avec votre direction
    • Analyse du contexte et des parties prenantes
    • Analyse de vos préoccupations externes / internes et lien avec votre stratégie
    • Identification des parties prenantes et de leurs exigences
    • Mission, vision, valeurs, système de management et politique
    • Préoccupation et risques, stratégies, cibles stratégiques et projets tactiques
    • Analyse de convergence et synchronisation des processus
    • Responsabilités et autorités
    • Planification des projets tactiques, actions et évaluations de la performance
    • Objectifs des processus en ligne avec les exigences des clients et la conformité des produits et services
    • Analyse de l’agilité du QMS pour faire face aux changements VUCA.

2ème étape : Votre système de mesure et d’analyse de la performance (clause 9)

Sur la base des cibles stratégiques décrites dans la première étape réaliser une cartographie des indicateurs utilisés.

  • Analyse de la déclinaison de vos indicateurs stratégiques au travers de votre organisation
  • Vérification de l’alignement avec la stratégie
  • Audits internes, objectifs, feed-back des clients, analyse des changements
  • Revues, alignement stratégique, changements éventuels des environnements internes et externes, performances des fournisseurs externes, performance du plan d’actions concernant les risques et opportunités

3ème étape : Support, opérations et améliorations (clauses 7, 8 et 10)

  • Ressources internes et externes
  • Personnel et évaluations
  • Management des connaissances
  • Compréhension de la performance et communication
  • Contrôle de la documentation (confidentialité, accès et intégrité)
  • Exigence des processus
  • Communication et maîtrise des clients
  • R&D
  • Maîtrise des processus externes (produits et services)
  • Conformité
  • Non-conformité produits et services
  • Améliorations
  • Non-conformité globale
  • Analyse (gestion documentaire et AMDEC)

UNIL, Département des Opérations

“Since 2011 Frank has contributed to our operations management courses by giving sessions on quality management, 6-Sigma, Lean and ToC. Students have greatly appreciated his practical approach to problem solving and teaching. His real world experience accompanied with genuine enthusiasm on the subject has provided students with fresh insights to process and productivity improvement.”
Septembre 2017, Ari-Pekka Hameri, Professeur ordinaire, Directeur

Objectifs Kaizen, Frank Paris, Audit, Formation, Conseil. Suisse Romande, Neuchâtel, Lean, 6Sigma, EFQM, APQP, Industrie 4.0

Vos objectifs Kaizen sont-ils bien définis?

L’évènement Kaizen est là pour une seule raison, augmenter EBITDA, en conséquence le choix du sujet est crucial. Cette formation s’adresse spécifiquement aux personnes de terrain dont la mission est de prioriser les sujets et de résoudre les problèmes, ceci pour améliorer les résultats de l’entreprise. Elle fait partie de notre formation “Lean master”.

Cette formation est du type E3 ce qui signifie “Entraînements En Entreprise”, elle est donc animée dans votre entreprise.

Développé par Taiichi Ohno, elle comporte 2 axes:
1) Comment choisir le sujet
2 Acquisition des bons “réflexes”, nécessaires aux succès dans la résolution de problèmes au quotidien.

Elle  permet d’accélérer la montée en puissance, dans le sens de l’excellence. Ces entraînements se font sur des problèmes réels. Le programme consiste en 3 jours étalés sur 3 semaines. Le premier jour est une formation méthodologique au Kaizen. Ensuite 2 journées de coaching sur la conduite Kaizen présentée par les participants. Cet entraînement demande une préparation pour la première journée et entre chaque journée ~10 heures de travail/ personne.

“Lean avec Kanban et Lean avec Synchroniseur” Dr. Frank Paris, consulting Lean 6 Sigma EFQM APQP, formation, Suisse Romande

Lean avec Kanban ou Lean avec synchroniseur?
Le Kanban est à la base de la gestion de production par la maîtrise du niveau d’en cours. Meilleure est notre qualité, plus bas seront nos en cours et plus court sera notre temps de passage. Mais une question subsiste; Le Kanban procure t-il de l’agilité. La réponse n’est pas facile! je dirais oui par rapport à une organisation qui ne maîtrise pas ses en cours (temps de passage) mais le Kanban a également son lot de préoccupations; J’en ai relevé 7:
1) Le flux est quasi standard
2) Pas de “Zig Zag”, le Kanban n’aime pas partager ses ressources => processus en ligne
3) Le Kanban apprécie une demande stable, il n’aime pas une demande volatile
4) Flux de production continue
5) Production avec des tailles de lots constantes sinon la ligne est déséquilibrée et il faut intervenir
6) Temps de transport courts, c’est bien mais cela nécessite une implantation en ligne
7) 100% de moral; Adapter le Kanban à la volatilité demande des adaptations manuelles.

Afin d’absorber la volatilité de la demande vous mettez un “buffer” à la sortie. En définitive le Kanban a réduit le temps de passage et a apporté une meilleure maîtrise de vos opérations, mais dans la majorité des cas il reste déconnecté de la demande client.
Les entreprises ultra compétitives, je parle de Toyota, Sony, Okuma ont abandonné le Kanban depuis longtemps au profit de synchroniseurs qui maîtrisent le niveau d’en cours et qui permettent les “Zig Zag”; Elles sont passées de flux produits “continus” à flux en “étoiles”. Les productions en “étoiles” sont beaucoup plus agiles que les productions en lignes qui elles sont plus agiles que les productions d’il y a 20 ans.

Le synchroniseur existe depuis 1994, et il existe en Français mais son utilisation demande une approche un peu différente puisque les décisions sont prises sur la base de simulations. Les scénarios simulés répondent à une demande, celle du client, le Kanban lui répond à l’objectif celui du débit du jour. En conclusion je dirais que si votre demande n’est pas volatile continuer avec du Kanban, c’est plus cool.
Pour les autres, si intérêt, demandez-moi une démo du simulateur et vous découvrirez cette nouvelle approche.

Dr. Frank Paris
DOQS Sàrl

Lean office, ISO9001:2015 vs EFQM, Suisse Romande, Frank Paris, Formation

Le Lean office:
“Amélioration” inclut “Amélioration Continue” et “Amélioration par percées (breakthrough)”, que seraient AirBnB, Apple, Amazon, Tesla, Google, … s’ils n’avaient fait que de l’amélioration continue?
Par analogie avec la phrase ci-dessus lorsque nous parlons du Lean très souvent le Lean office est omis, pourtant des gains sont possibles.
Comme dans le Lean les échecs du Lean offices sont liés à deux choses basiques et difficiles à éviter:
1 Gros focus sur des soi-disant outils du Lean, manque de “challenges” de la façon d’accomplir les tâches et de la façon dont elles s’enchaînent.
2 Manque d’alignement entre le projet Lean et la stratégie de l’organisation.
Le Lean est avant toute chose du “management du changement”, ce n’est pas une boîte à outils. Souvent c’est mieux de commencer par un pilote pour démontrer les gains et mettre en évidence les changements induits.

ISO 9001:2015 et EFQM:
La nouvelle version de la norme, tout en suivant un objectif différent se rapproche d’EFQM. Les 3 évolutions majeures sont 1) faire converger les processus vers les objectifs stratégiques, 2) expliciter les risques de ne pas les atteindre et 3) mesurer et maîtriser la performance organisationnelle. La façon la plus radicale et la moins coûteuse de passer à cette nouvelle version est de faire appel à un auditeur EFQM !
Webinar ISO 9001 2015: Les meilleurs concepts de workshop sur notre base qui en compte 114. Notre grille d’évaluation pour suivre le passage à ISO 9001:2015 le mardi 27 juin de 1500 à 1545
(contactez moi par email frank.paris@doqs.ch)

Alignement, Adaptabilité et Agilité => A3
Le système “A3” développé par le prof. Hau Lee de Stanford mériterait d’être mieux connu. Nous comptons 7 organisations dans lesquelles l’équipe a réalisé de gros progrès avec lui: + 4points d’EBITDA, +11% de CA/personne, ceci juste en Suisse Romande.
Webinar A3: La méthode A3, comment cadrer vos projets pour gagner des points d’EBITDA le mardi 4 juillet de 0900 à 0945
(contactez moi par email)

Lean 6Sigma EFQM APQP Agilité Interim Mngt Formation Neuchâtel Suisse Romande

1.     Le Lean : Depuis 20 ans le Lean progresse en Suisse Romande. Je me souviens au début les personnes ne savaient pas s’il était mieux d’avoir des grandes tailles de lots pour économiser les réglages ou avoir des petites tailles de lots. Maintenant de gros progrès ont été faits et le Lean s’est généralisé. Cependant peu d’entreprises profitent des avantages qu’apporte la méthode. Par exemple le temps de cycle est souvent, pour ne pas dire toujours, manquant sur la carte kanban. https://doqs.ch/pourquoi-doqs/lean/

  • Approche : Réduction des 3 gaspillages Muda, Mura et Muri. Maîtrise des temps de passage et réduction des encours pour maîtriser les délais et les réduire.
  • ! le niveau des encours est inversement proportionnel au niveau de la qualité. Préférable avec un volume continu et des processus “maîtrisable”
  • Impact : toute l’organisation, changement des comportements requis
  • Avantages : Gros gains pour vous et pour vos clients

2.      Le Six Sigma : Cette méthodologie de résolution de problème fait appel à des outils statistiques, c’est certainement la raison pour laquelle elle se développe lentement. Avec le 6 Sigma les gains sont toujours plus élevés qu’avec le Lean.  L’Université et l’EPFL préparent une formation très opérationnelle Green et Black Belt avec certificat “CAS”. https://doqs.ch/pourquoi-doqs/sixsigma/

  • Approche : Réductions des défauts en s’appuyant sur les analyses statistiques
  • ! La mesure est le paramètre déterminant
  • Impact : Une petite équipe de spécialistes dans l’organisation
  • Avantages : Très gros gains, notre meilleur score est 1M par année

3.     L’EFQM : C’est la qualité du management, aussi bien au quotidien que concernant les développements stratégiques, les entreprises les plus compétitives comme BMW, Bosch, appliquent cette méthodologie. Nous sommes « EFQM Licensed adviser » et nos clients ont tous passés la 4ème étoile sur une échelle de 5. https://doqs.ch/pourquoi-doqs/efqm/

  • Approche : Méthodologie holistique pour être durablement performant
  • ! EFQM arrive souvent par un département alors que le seul propriétaire d’EFQM devrait être le CEO
  • Impact : Toute l’organisation
  • Avantages : Positionne l’organisation face à ses défis stratégiques, définit les cibles, très opérationnel chacun sait pourquoi il travaille maintenant

4.     L’APQP/PPAP : Une suite d’outils nécessaires et suffisants, appliquée pour développer les produits de façon robuste et synchronisé. Presqu’un nouveau langage créé par les automobilistes Américain qui avaient beaucoup de peine avec leurs fournisseurs. https://doqs.ch/pourquoi-doqs/dfss/

  • Approche : Synchronisation de la R&D entre les clients, la maison mère et tous les fournisseurs à l’aide d’une séquence d’outils connus et performants
  • ! Les outils sont impératifs et nécessitent un « Document Management System »
  • Impact: R&D
  • Avantages : Designs robustes qui satisfont mieux les clients, prérequis à Industrie 4.0

5.     Agilité : Le prérequis à Industrie 4.0 c’est une production synchronisée par un logiciel. Peu connu en Suisse, notre première implantation s’est faite dans le Jura, en 2017 avec des gains considérables, beaucoup mieux que le Lean. Le logiciel “Asprova” est utilisé chez Toyota, Foxconn, Sony, Bosch, Bombardier. Par exemple Sony synchronise 100.000 opérations en 17secondes. Un « webinar » est organisé chaque mois.  https://doqs.ch/pourquoi-doqs/asprova/

  • Approche : Synchronisation de la valeur ajoutée à l’aide d’un calculateur, aide à la définition du meilleur standard avec la fonction simulation
  • ! Le passage difficile est lorsque les opérateurs reçoivent les instructions de travail (quoi faire et quand)
  • Impact : toute la partie opérationnelle y compris l’administration des ventes et le commercial
  • Avantages : Bien adapté pour les volumes non constants, pas nécessaire de mettre les machines en « ligne » et répond très bien aux imprévus

6.     L’Intérim management : Il nous arrive régulièrement d’occuper un poste opérationnel, le temps de trouver la perle rare. Durant cette période nous activons toutes nos connaissances pour organiser l’entreprise. https://doqs.ch/pourquoi-doqs/interim-mngt/

  • Approche : Hoshin
  • ! Nécessite d’être en harmonie avec le conseil d’administration
  • Impact : Toute l’organisation
  • Avantages : Nouvelles bases pour l’organisation

7.     Formations : Nous avons donné 46 formations différentes, toutes faites sur mesure pour répondre le plus exactement à votre demande, si vous le souhaité avec UNIL ou HE Arc. https://doqs.ch/formations/

EFQM et Kaizen, Frank Paris, DOQS, Neuchâtel, Suisse Romande

Pour tous les problèmes complexes, il y a une solution simple, facile et fausse

EFQM: Les 13 et 14 mars la toute première formation EFQM EAT « nouvelle édition » a été donnée avec « ESPRIX Académie ». À la clé 9 certificats EFQM pour 9 participants qui ont « passés » avec un esprit d’équipe hors norme. Je me réjouis de voir qui, de « Industrie 4.0 » avec ses ateliers sans être humain ou de Industrie EFQM avec tous les êtres humains focalisés sur le même objectif, va gagner. Certainement un mix des 2. EFQM est le concept appliqué par les entreprises ultra performantes aujourd’hui, compliqué mais tellement puissant.

Kaizen: En 30 secondes dans la vidéo ci-dessous nous vous proposons de valider votre Kaizen. Si vous arrivez à la conclusion qu’il n’est pas validé, alors nous vous conseillons 3 options:
Revoir vos priorités sur les évènements Kaizen
Revoir votre équipe Kaizen
Aligner vos comportements, dans l’entreprise, avec le Kaizen

Lean 6 Sigma Formation Suisse Romande, Neuchâtel

Without data you’re just a person with an opinion.” The words of W. Edwards Deming

Un projet 6 Sigma dure environ 3 mois, votre gain est d’avoir un problème de moins car la résolution est définitive, ici est votre avantage.
À l’inverse du LEAN qui permet des bonnes décisions jusqu’au niveau du collaborateur à l’aide d’outils simples, le 6 Sigma reste une méthodologie pour les spécialistes. En revanche la définition du problème et l’analyse des données reposent sur un travail d’équipe pour lesquels tout le monde est impliqué.
Le 6 Sigma est « chirurgical » avec de gros gains à la sortie. Par exemple notre dernier projet réalisé en France rapporte 4.000.000 par an, il a duré plus de 3 mois…

Quelles sont les avantages d’une formation 6 Sigma?

  • Vous allez acquérir une méthodologie qui permet d’éradiquer les causes à la base de vos soucis
  • Vous allez apprivoiser des outils d’analyses qui se sont démocratisés, profitez en et utiliser Minitab comme votre GPS dans votre voiture
  • Vous allez sortir de brouhaha des opinions est apporter une réelle plus value à votre entreprise, à votre carrière
  • Vous allez faire parler vos données, c’est un jeu plus-qu’un travail

Lean Kaizen masters, Suisse Romande, Neuchâtel

Le Lean, c’est quoi?

Le Lean est un système qui permet à chaque collaborateur de prendre la bonne décision au bon moment pour doper l’avantage compétitif de l’organisation.

Taïchi Ohno a mis 40 ans pour « casser » la philosophie d’Afred Sloan basée sur la production sur stock, le make or buy et la comptabilité analytique. Le TPS (Toyota Production System ) de Taïchi Ohno a été rebaptisé « Lean » par Jim Womack à son retour du Japon en 1991 pour redresser l’industrie Automobile Américaine alors en perte de vitesse après la crise du Pétrole de 1971.

Lean, 3 possibilités

  1. Réorganisation globale: La direction connaît les impacts du Lean sur son organisation et décide de lancer un projet global pour doper son avantage compétitif rapidement (1 à 3 ans pour 3 pt d’EBITDA)
  2. Pour voir: La direction est partagée et veut tester le Lean sans pour autant démonter son organisation actuelle qui a bien marché dans le passé. Dans ce cas un projet pilote sur un produit est réalisé. Des outils comme la VSM (Value Stream Mapping), la diminution des 11 gaspillages et le Kaizen sont mis en place (1 an pour 2 pt d’EBITDA sur le produit)
  3. Formation: Dans les cas 1 et 2 la formation est un passage « obligatoire » mais elle peut également se faire pour connaître le Lean. Des formations allant de 1 jour à 11 jours (Lean Master) sont proposées. Les experts Lean internes sont aux premières loges pour suggérer, déployer et assurer la pérennité de l’organisation.

EFQM licensed advisor Suisse Romande, Neuchâtel

Les outils de  communication en temps réel imposent une nouvelle gouvernance, ainsi chaque jour les organisations les plus performantes démontrent que chez elles la majorité du personnel partage les valeurs, la vision, la stratégie, la mission. Progresser seul avec son bon sens est une possibilité, progresser en connaissant les meilleures pratiques utilisées aujourd’hui en est une autre.

Le modèle EFQM est un recueil des meilleures pratiques utilisées par les leaders mondiaux. Son principe de base repose sur la relation « Causes => Effet », ainsi EFQM nous permet de progresser en challengeant les meilleures organisations.

Lean 2016-06-28

DOQS à Neuchâtel regroupe les spécialistes du Lean.

L’école de philosophie du lean est marquée par la recherche de la performance, censée être plus facile à atteindre par l’amélioration continue et l’élimination des gaspillages (muda en japonais), afin d’améliorer la valeur globale pour le client.

Les mudas sont au nombre de sept : surproduction, attentes, transport, étapes inutiles, stocks, mouvements inutiles, corrections/retouches.

Frank Paris; Asprova Partner, 6Sigma BB trainer, EFQM licensed adviser, APQP; Suisse Romande, Neuchâtel

frank.paris@doqs.ch

“La performance c’est Y=f(x)” Frank
Alma mater:
Ingénieur UTC (F) Qualité et performance dans les organisations
MSc Cranfield (UK) Material sciences
PhD EPFL Material sciences
MBA (UK) Stratégie-RH-Marketing-Finance (AACSB-AMBA-EQUIS)

J’ai étudié les statistiques à l’UTC avec le professeur Michel Vigier. J’ai +30 ans d’expérience dont 15 de consulting avec 4 ans au Battelle Memorial Institute. J’enseigne le TOC – Lean – 6 Sigma à l’UNIL et donne la formation Lean 6 Sigma Green Belt à HEIG-VD.

J’ai passé 15 ans dans les entreprises au niveau-C, respectivement chez TAG-Heuer, Universo et LEMO.

À propos de – DOQS – Management de la performance

DOQS propose une solution globale dans le management de la performance, ceci grâce à nos 7 compétences :

  1. Intérim Management
  2. Lean
  3. 6Sigma
  4. EFQM
  5. APQP-PPAP
  6. Industrie 4.0 avec Asprova
  7. Formation intra

DOQS transforme les organisations de la vision aux actions concrètes dans le terrain. DOQS améliore votre EBITDA, la satisfaction des clients, du personnel et préserve l’environnement. Pour cela le prêt-à-porter n’est pas une solution performante car toutes les organisations sont différentes. La performance passe avant tout par une approche spécifique dont le but est de prioriser vos actions, de faire de telle sorte que les collaborateurs partagent vos valeurs et travaillent pour vos objectifs.

DOQS c’est un chiffre d’affaire 50% en Suisse et 50% en Europe dans des entreprises qui vont de la multinationale à la petite entreprise de 50 personnes.

DOQS couvre la quasi-totalité des secteurs d’activité des Hôpitaux, de l’horlogerie, de l’automobile, du spatial, de la formule 1, de l’alimentaire, du décolletage, de la frappe, …

Lean Hospital

11 novembre 2015
Frank anime le work-shop “Lean Hospital” au congrès H+ à  Bern

DOQS à  la JRSM

 le 3 novembre 2015

DOQS à  la JRSM

DOQS à  la JRSM

le 27 octobre 2014
DOQS à  la JRSM

GSASA CHUV

Frank
“Best !!!
Bon orateur
Bravo ! Excellente présentation.
Très clair
“Mai 2012 GSASA CHUV, Switzerland

Busch SA

“Frank, continuez à  rester vous même : brillant et humble à  la fois et vous aurez du succès et c’est ce qui vous différenciera avec les autres consultants.”

2011-2012, Christian Hoffmann, CEO, Busch SA, Switzerland

LEMO USA

“I had the great pleasure of working with Frank Paris for almost 4 years in an organization that had no true compass. Frank has a great passion to find ways to make things happen. Always open to Best Practice sharing and a Work Out Process environment, Frank delivered outstanding results in a tough environment. Franks insisted on boundaryless thinking and he was always open to opinions that differed from his own. He lead with honesty, inclusive dialogues that brought reality into the open. Frank also places a high premium on getting things done and winning. He is a must for your business if your looking for a leader who is himself a best practice!”
September 26, 2011 Tim Hassett, Managing Director, LEMO USA

LEMO USA

“As the National Sales Manager for LEMO, I had the distinct pleasure of working with Frank, when he served as Corporate COO for LEMO. Frank’s team driven management style and exceptional listening skills helped create a winning formula for improving LEMO’s operational excellence. Frank’s drive for continuous process improvement, resulted in, improved customer on-time delivery performance and customer satisfaction within North America. I found Frank’s sense of urgency and strong customer support to be a valuable asset in winning new customers programs. Frank business acumen, keen analytical mind coupled with his team driven leadership style, sets Frank apart from his contemporaries.”
September 24, 2011, Thomas Krygier National Sales and Product Marketing Executive, LEMO USA

PARKER Sales Companies Group

Dear Frank,
“The approach to the LSSBB project and following results, were of a very high standard. Both the project, and management teams found the whole D.M.A.I.C. process very interesting especially because of the none manufacturing content. We would like to congratulate you on excellent results, and wish you the very best for your future. Hope to work together once again.
November 2010, Nick Lawley, PARKER Sales Companies Group Lean Manager

LEMO USA

“Frank Paris is one of the most intelligent people that I have ever worked with. He is data driven and makes sound decisions based upon fact. At LEMO, in the face of extraordinary product demand, he made creative, clever and well founded strategic decisions to increase capacity and balance production in response to these demands. In addition to envisioning the strategic element, he was responsible for the implementation and executed the tactical role with equivalent professionalism and efficacy. I would be pleased, honored and confident to work in any organization where Frank had a key role in the operations of the business unit.”
January 11, 2009 John Holloway, Dir. of Eng., LEMO USA, Inc.

LEMO SA France

“I have known Frank for one year in 2005 during my tenure as general manager of the French LEMO’s branch, while he was COO based in the Swiss headquarter. I remember during my first incorporation and training week, listening and learning how Frank developed a sophisticated tool to manage on time our production complex material flow, using a matrix based principle. Frank possesses a creative thinking mind but nevertheless develops kindness and down to earth style of management. I strongly recommend Frank Paris, at any senior corporate level position in an international and demanding environment.”
December 11, 2008 Daniel Roth, General Manager, LEMO SA France

LEMO SA, Switzerland

“Frank, when you arrived, the manufacturing organisation was very traditional. Step by step you implemented another approach toward efficiency and “build in” quality. You created the “Ten minutes check up” to increase the responsibility on the field. It was one of the most popular novelties, because each one has the opportunity to explain to work team colleagues’ successes and problems. The ABC concept was the other task to improve the manufacturing flow. Your British humour was a pleasure to work with you. Good luck and thank you.”
November 8, 2008 Jean-Claude Hubert, Corporate Technical Director, LEMO SA, Switzerland

LEMO US

“Frank has done a great job for LEMO, he has been consistant, dependable and reliable, it has been my pleasure working with him.”
October 28, 2008 Erik Gammon, Engineering Manager, LEMO US

LEMO SA Switzerland

“For more than 8 years Frank and I had a very good relation. Fertile exchanges of ideas during working sessions with very high commitment to continuous improvement. Rigour both in implementing and monitoring “working plans” as well as tenacity to reach fixed targets in spite of misfortune are parts of the capability required for manager such as Frank. Finally the fully recognition from colleagues for all the successes was greatly appreciated and very rewarding for the research towards excellence”.”
October 22, 2008 Gaetan Cardot, Quality manager, LEMO SA Switzerland